Boucle et plaque émaillées.


Boucle et plaque émaillées.

 

Il s'agit d'une adaptation inspirées d'originaux conservés datant pour la plupart du 1er quart du XIIIème siècle (Emaux de Limoges).

Bien entendu, la présence de ces plaques/boucles émaillées sur des baudriers de fourreaux d'épées reste hypothétique.

 

Caractéristiques :

 

- Boucle à double fenêtre en cuivre taillée dans la masse et formée à la lime et au cabron.

Décor émaillé sur champlevé.

Dorure 24 carats.

 

- Plaque en cuivre (environ 4x5cm) pourvue de deux rivets de fixation aux angles.

Décor émaillé sur champlevé et cloisonné 

Personnage central gravé à l'échoppe (Mon adaptation diffère de l'original puisque sur la plupart des originaux les têtes des personnages sont en relief).

Dorure 24 carats.

 

- Cuissons allants de 750°C pour les émaux les plus tendre à 900°C pour les plus durs.

 

- L'aspect mat des émaux est typique des objets émaillés de cette période car après lapidation (surfaçage) à la pierre abrasive de différents grains, les émaux n'étaient pas forcément recuits pour obtenir la brillance caractéristique de ces derniers, mais laissés tel quel. Un ponçage très fin permet d'obtenir un état de surface très homogène.